Le graphique présente une corrélation positive, montrant les investissements en obligations vertes au sein du secteur financier.

Dans le paysage financier mondial, l’intégration de la durabilité est devenue un aspect fondamental de la gestion des risques, de la stratégie d’investissement et de la gouvernance d’entreprise.

Le secteur financier se trouve à un moment important, avec le potentiel d’influencer de manière significative la trajectoire vers un avenir durable. L'alignement des pratiques financières sur les objectifs mondiaux de développement durable, tels que les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies et l'Accord de Paris, met en évidence le rôle important de l'industrie dans la résolution du problème en question. L’importance de la durabilité au sein du secteur financier va au-delà des considérations éthiques pour englober une approche stratégique de l’investissement qui reconnaît la valeur et la stabilité à long terme apportées par des pratiques écologiquement et socialement responsables. Ce changement est motivé par une reconnaissance croissante parmi les investisseurs, les régulateurs et les consommateurs des implications financières des questions de durabilité, allant des questions liées au climat aux échecs de gouvernance.

 

L’état de la durabilité dans le secteur financier en 2024

L’intégration de la durabilité dans les pratiques financières a été largement façonnée par les objectifs mondiaux de durabilité, qui ont catalysé un changement dans la manière dont les institutions financières évaluent les risques, prennent des décisions d’investissement et s’engagent avec les parties prenantes.

Les objectifs mondiaux en matière de développement durable ont servi de catalyseur de changement au sein du secteur financier. Ces objectifs ont montré la nécessité pour les institutions financières de considérer les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) comme faisant partie intégrante de leurs évaluations des risques et de leurs stratégies d'investissement. En réponse, le secteur a commencé à aligner ses pratiques sur ces objectifs, reconnaissant que la finance durable consiste à atténuer les risques et à capitaliser sur les opportunités présentées par la transition vers une économie durable.

L’approche du secteur financier en matière de durabilité en 2024 peut être résumée par un engagement en faveur de l’intégration ESG. Les institutions financières adoptent de plus en plus de politiques favorisant les investissements dans les énergies renouvelables, l’agriculture durable et les projets d’infrastructure. En outre, on constate une tendance croissante à s’éloigner des combustibles fossiles et d’autres industries qui ont un impact négatif important sur l’environnement.

Cependant, le cheminement vers une intégration ESG complète n’est pas sans défis et les institutions financières sont confrontées à des difficultés pour accéder à des données ESG fiables et standardisées, essentielles pour prendre des décisions d’investissement éclairées. Il est également nécessaire de disposer d’orientations et de cadres réglementaires plus clairs pour soutenir la mise en œuvre de pratiques de finance durable.

Malgré les défis, le secteur financier a réalisé des progrès notables dans la promotion du développement durable, avec la prolifération des obligations vertes, des prêts durables et des fonds d’investissement à impact, démontrant tous que le secteur est de plus en plus capable d’orienter les capitaux vers des résultats environnementaux et sociaux positifs. Les organismes de réglementation et les coalitions industrielles s'efforcent d'établir des normes et des mesures communes pour le reporting ESG, dans le but d'améliorer la transparence et la comparabilité dans l'ensemble du secteur.

 

Principales tendances en matière de durabilité dans le secteur financier

Financement et investissement verts

Le marché mondial des obligations vertes a considérablement augmenté, passant de 93 milliards USD en 2016 à près de 900 milliards USD en 2023.¹

La finance verte fournit le capital nécessaire aux projets de développement durable et signale une évolution plus large du secteur financier vers la valorisation de l'impact environnemental. Cette tendance facilite une réorientation significative des ressources vers des activités qui contribuent à la réalisation des objectifs mondiaux de durabilité.

Intégration ESG dans les décisions d’investissement

Le programme InvestEU contribuera à cet effort et fournira à l’UE un financement crucial à long terme en mobilisant d’importants fonds privés et publics. Le règlement InvestEU prévoit que le fonds InvestEU dans son ensemble ciblera au moins 30% d'investissements contribuant aux objectifs climatiques.²

L’intégration ESG améliore la qualité des décisions d’investissement en garantissant que les portefeuilles financiers résistent aux risques liés au développement durable. En outre, cela incite les entreprises à améliorer leurs pratiques en matière de développement durable pour attirer les investissements, favorisant ainsi des avantages environnementaux et sociaux plus larges.

Fintech et finance durable

Les co-bénéfices les plus élevés ont reçu un prix de crédit 30,41 TP3T plus élevé que les projets ayant les co-bénéfices les plus faibles.³

La Fintech abaisse les barrières à l’entrée pour les investisseurs intéressés par la finance durable et permet un suivi et une mesure plus précis des impacts environnementaux et sociaux. Cette tendance est essentielle pour développer la finance durable et garantir son efficacité dans la contribution aux objectifs de durabilité.

 

Les défis de la durabilité dans le secteur financier

Le parcours du secteur financier vers la durabilité est marqué par une série de défis qui vont de la fiabilité des données, à l’alignement réglementaire et à l’équilibre entre les rendements financiers et les résultats environnementaux et sociaux. Il est essentiel de relever ces défis pour que l’industrie puisse pleinement exploiter son influence dans la promotion du développement durable.

Aligner le développement durable sur les indicateurs de performance financière traditionnels est l’un des principaux défis auxquels est confronté le secteur financier. Même si la valeur à long terme de la durabilité est de plus en plus reconnue, la pression exercée pour obtenir des rendements financiers immédiats peut parfois entrer en conflit avec l’investissement dans des projets verts et sociaux, qui peuvent nécessiter une période d’attente plus longue pour obtenir des rendements financiers. Ce défi nécessite le développement de nouveaux modèles et mesures financiers capables de prendre en compte de manière adéquate la valeur de la durabilité, encourageant un changement de mentalité des investisseurs vers des horizons à plus long terme en matière de rendement et d’évaluation des risques.

Le manque de données ESG standardisées et fiables constitue un défi important pour les investisseurs et les institutions financières qui souhaitent intégrer la durabilité dans leurs processus décisionnels. Les incohérences dans la communication des données, le manque de transparence et l’absence de normes uniformes rendent difficile l’évaluation précise de la performance des investissements en matière de durabilité. Améliorer la disponibilité de ces données est essentiel pour que l'industrie puisse évaluer et gérer efficacement les risques liés au développement durable, ainsi qu'identifier les opportunités d'investissement durable pouvant générer des rendements financiers et environnementaux.

Le secteur financier évolue dans un paysage réglementaire complexe et en évolution rapide qui cherche à promouvoir la durabilité. Cependant, les divergences entre les réglementations des différentes juridictions et le rythme rapide des changements réglementaires peuvent créer des difficultés pour les institutions financières lorsqu'il s'agit de garantir la conformité et d'adapter leurs pratiques en conséquence. Le secteur doit relever ces défis réglementaires en renforçant son expertise et en engageant un dialogue avec les décideurs politiques pour contribuer au développement de cadres réglementaires cohérents et efficaces pour la finance durable.

 

Opportunités et stratégies pour la finance durable

Le secteur financier se trouve confronté à d’importantes opportunités pour mener la transition vers une économie mondiale durable. En adoptant des approches stratégiques et en tirant parti des innovations, les institutions financières peuvent susciter des changements positifs, contribuant ainsi à la protection de l’environnement, à l’équité sociale et à la résilience économique.

Tirer parti de la technologie pour l’intégration ESG

Stratégie: Utiliser les avancées technologiques pour améliorer l’intégration des critères ESG dans les décisions d’investissement. Cela inclut le recours à l’IA et à l’analyse des mégadonnées pour évaluer les risques et les opportunités ESG de manière plus précise et plus efficace.

Opportunité: L’application de la technologie peut améliorer la profondeur et la fiabilité de l’analyse ESG, permettant ainsi aux investisseurs de prendre des décisions plus éclairées. Cette approche soutient également le développement de produits financiers innovants qui répondent à la demande croissante d’options d’investissement durable.

Développer des produits de finance durable

Stratégie: Créer et promouvoir une gamme plus large de produits financiers durables, tels que des obligations vertes, des prêts liés au développement durable et des fonds d'investissement à impact. Ces produits doivent être conçus pour répondre aux besoins spécifiques des investisseurs cherchant à contribuer aux objectifs de développement durable tout en obtenant des rendements financiers.

Opportunité: L’élargissement du portefeuille de produits de finance durable peut attirer un éventail plus large d’investisseurs, y compris ceux qui ne se concentrent pas traditionnellement sur la durabilité. Cette diversification peut canaliser davantage de capitaux vers des projets et des initiatives de développement durable, amplifiant ainsi l’impact des industries sur les efforts mondiaux de développement durable.

Améliorer la collaboration et les normes

Stratégie: Favoriser la collaboration au sein du secteur financier et avec les gouvernements, les régulateurs et les industries non financières pour développer et harmoniser les normes et pratiques en matière de finance durable. Cela implique de travailler à l’élaboration de normes de reporting unifiées pour les mesures ESG et de participer à des alliances industrielles axées sur la durabilité.

Opportunité: La collaboration peut conduire à l’établissement de cadres et de critères communs en matière de durabilité, réduisant ainsi la confusion et améliorant la comparabilité des investissements. Des normes unifiées peuvent également faciliter la conformité réglementaire et contribuer à la crédibilité et à l’attractivité des produits financiers durables.

Plaidoyer et engagement politiques

Stratégie: Collaborer de manière proactive avec les décideurs politiques et les organismes de réglementation pour façonner le développement de cadres réglementaires favorables à la finance durable. Cela implique de plaider en faveur de politiques qui encouragent les investissements durables et garantissent que les réglementations financières s’alignent sur les objectifs mondiaux de durabilité.

Opportunité: En participant à l’élaboration des politiques, le secteur financier peut contribuer à créer un environnement réglementaire qui favorise la croissance de la finance durable et garantit que les systèmes financiers sont résilients aux risques liés à la durabilité. Cet engagement peut également positionner les institutions financières en tant que leaders en matière de développement durable, renforçant ainsi leur réputation et leur influence.

 

Pourquoi les organisations du secteur financier choisissent-elles McGrady Clarke ?

Les organisations du secteur financier choisissent McGrady Clarke pour son expertise dans le respect des réglementations environnementales et l'amélioration de la durabilité. Nous proposons des audits d'efficacité énergétique personnalisés pour réduire les dépenses, ainsi que des stratégies zéro émission nette pour aider les organisations à réduire leur empreinte carbone.

Nos services sont spécifiquement conçus pour répondre aux besoins du secteur financier, garantissant des avantages économiques tout en promouvant la durabilité environnementale, faisant de nous un partenaire privilégié pour les organisations cherchant à équilibrer rentabilité et responsabilité environnementale.

 

Les références

¹ van Niekerk, AJ (2024). Inclusion économique : la finance verte et les ODD. Durabilité, 16(3), 1128. https://doi.org/10.3390/su16031128. Sous licence CC BY.

² Commission européenne. (sd). Finances et Green Deal européen. Récupéré de https://commission.europa.eu/strategy-and-policy/priorities-2019-2024/european-green-deal/finance-and-green-deal_en. Contenu disponible sous licence Creative Commons Attribution 4.0 International (CC BY 4.0).

³  Lou, J., Hultman, N., Patwardhan, A. et al. (2022). Intégrer la durabilité dans le financement climatique en quantifiant les co-bénéfices et l'impact sur le marché des projets carbone. Communications Terre et Environnement, 3, 137. https://doi.org/10.1038/s43247-022-00468-9. Sous licence internationale Creative Commons Attribution 4.0.