Pile de vêtements qui constitue le produit final d'une ACV dans le secteur de la vente au détail.

En 2024, le secteur de la vente au détail apparaît comme un acteur clé sur la voie du développement durable.

Grâce à sa portée et à son influence considérables sur les habitudes des consommateurs, les chaînes d’approvisionnement et les tendances économiques, l’industrie est dans une position unique pour susciter d’importants changements environnementaux et sociaux.

L'importante empreinte environnementale du secteur de la vente au détail le place au premier plan des efforts de responsabilité d'entreprise visant à atténuer le changement climatique et à promouvoir le développement durable.

 

L’état de la durabilité dans le secteur de la vente au détail en 2024

L'influence des objectifs mondiaux de développement durable, notamment les objectifs de développement durable des Nations Unies et l'Accord de Paris, a été une force motrice derrière les initiatives de développement durable du secteur de la vente au détail. Ces engagements internationaux ont poussé les détaillants à reconsidérer leur impact environnemental, leur consommation d'énergie et leurs responsabilités sociales. Les efforts de l'industrie pour s'aligner sur ces objectifs se traduisent par l'adoption croissante de pratiques durables, allant de la réduction des émissions de carbone à la garantie de pratiques de travail équitables au sein des chaînes d'approvisionnement.

Le paysage actuel de la durabilité dans le secteur de la vente au détail est marqué par une interaction dynamique entre l'innovation, la demande des consommateurs et les pressions réglementaires. Les détaillants mettent en œuvre une série de stratégies pour améliorer leurs profils de durabilité, telles que des modèles d'emballage et d'approvisionnement durables, d'efficacité énergétique et d'économie circulaire.

Malgré ces progrès, l’industrie est confrontée à des difficultés pour réaliser pleinement ses ambitions en matière de développement durable. La complexité de devoir équilibrer les coûts avec les efforts de développement durable pose des obstacles importants. Bien que des progrès aient été réalisés, une innovation, une collaboration et un engagement continus sont nécessaires pour intégrer davantage les pratiques durables au cœur des opérations de vente au détail.

 

Principales tendances en matière de développement durable dans le secteur de la vente au détail

Accent sur les matériaux durables

Les consommateurs sont souvent influencés par la modification de la taille de la zone d'exposition dédiée aux produits durables. Ainsi, les consommateurs s’engageront dans des choix durables sans réflexion délibérée.¹

Cette évolution reflète une évolution plus large de l’industrie vers la réduction de l’impact environnemental et la satisfaction de la demande des consommateurs pour des alternatives plus vertes. L'adoption de matériaux durables contribue à minimiser les déchets et à réduire l'empreinte environnementale, ainsi qu'à positionner les marques de vente au détail en tant que leaders en matière de durabilité. Cette tendance favorise l’innovation dans le développement de produits et l’emballage, conduisant à l’émergence de matériaux biodégradables, recyclés et issus de sources durables.

Empreinte carbone des chaînes d'approvisionnement du commerce de détail

En raison de la longueur des chaînes d’approvisionnement et des méthodes de production à forte intensité énergétique, les industries de l’habillement et de la chaussure génèrent entre 8 et 101 TP3T d’émissions mondiales de carbone, dépassant les émissions des secteurs de l’aviation et du transport maritime réunis.²

Ce chiffre significatif met en évidence le rôle important des opérations de vente au détail dans la contribution aux émissions mondiales de carbone. La réduction de l'empreinte carbone des chaînes d'approvisionnement du commerce de détail implique des mesures globales, notamment l'optimisation de la logistique, l'amélioration de l'efficacité énergétique et la collaboration avec les fournisseurs en faveur de pratiques durables. Cette tendance pousse l’industrie vers une gestion de la chaîne d’approvisionnement plus transparente et plus responsable, soulignant la nécessité d’initiatives et de rapports de réduction des émissions de carbone.

Attentes des consommateurs et fidélité à la marque

77% de consommateurs seraient plus susceptibles d'acheter les produits et services d'une entreprise si celle-ci s'engageait sur les questions sociales, économiques et environnementales.³

Ce fort sentiment de consommation reflète une prise de conscience et une préoccupation croissantes pour les questions environnementales, qui façonnent les comportements d'achat et la fidélité à la marque. Cette tendance souligne l’importance des pratiques durables dans le maintien et l’amélioration des relations clients. Les détaillants réagissent en améliorant leurs références en matière de durabilité et en communiquant plus efficacement leurs efforts aux consommateurs.

 

Les défis de la durabilité dans le secteur de la vente au détail

L’un des défis les plus urgents pour les détaillants consiste à équilibrer les implications financières de l’adoption de pratiques durables avec le maintien de la compétitivité économique. Les initiatives telles que l’incorporation de matériaux durables ou la garantie de pratiques de travail éthiques dans la chaîne d’approvisionnement s’accompagnent souvent de coûts plus élevés, ce qui peut avoir un impact sur les prix et les marges bénéficiaires. Les détaillants doivent trouver un équilibre entre investir dans le développement durable et garantir que les produits restent abordables et compétitifs sur le marché. Ce défi est aggravé par la nécessité d’innover continuellement et de répondre aux pressions concurrentielles tout en faisant progresser les objectifs de développement durable.

Une part importante des émissions de gaz à effet de serre associées au secteur de la vente au détail émane de sa chaîne d'approvisionnement. Le caractère mondial et la nature de ces chaînes d’approvisionnement rendent difficile la surveillance et l’application cohérente des normes de durabilité auprès de tous les fournisseurs et partenaires. Parvenir à la transparence et à la durabilité des chaînes d’approvisionnement nécessite des efforts, une collaboration et des investissements substantiels dans la technologie et les ressources. Les détaillants ont pour tâche de veiller à ce que leur engagement en faveur du développement durable soit respecté tout au long de la chaîne d'approvisionnement, depuis l'approvisionnement en matières premières jusqu'à la livraison des produits.

La demande croissante des consommateurs pour des produits durables indique que la durabilité devient un facteur important dans les décisions d'achat. Cependant, aligner les attentes des consommateurs sur des offres durables constitue un défi, en particulier lorsque les consommateurs recherchent également la commodité, la qualité et des prix compétitifs. Les détaillants ont pour mission d'éduquer les consommateurs sur la valeur des produits et des pratiques durables, ce qui peut parfois s'avérer coûteux. De plus, encourager des comportements de consommation durables, tels que la réduction des déchets et le recyclage, nécessite des approches innovantes pour influencer les changements à long terme.

S’orienter dans le paysage réglementaire en évolution lié à la gouvernance environnementale et sociale peut s’avérer complexe. Les détaillants doivent se conformer à un certain nombre de réglementations sur différents marchés, tandis que les normes et les attentes en matière de reporting et de performance en matière de développement durable continuent d'évoluer. Garantir le respect de ces réglementations, tout en s’efforçant de respecter ou de dépasser les normes de l’industrie en matière de durabilité, nécessite des ressources et une expertise considérables. Le manque de standardisation des mesures et des rapports en matière de développement durable complique encore davantage ce défi, rendant difficile pour les détaillants d'évaluer et de communiquer efficacement leurs performances en matière de développement durable.

 

Opportunités et stratégies pour la durabilité dans le commerce de détail

En adoptant des approches stratégiques, les détaillants peuvent naviguer dans les complexités de la durabilité et tirer parti de leur influence pour avoir un impact positif.

Accélérer l’adoption de matériaux respectueux de l’environnement

Stratégie: Mettre en œuvre l’utilisation de matériaux durables dans toutes les gammes de produits et dans les emballages. Un nombre considérable de commerces de détail accordent de l'importance à la durabilité en adoptant ces matériaux, qui pourraient être développés davantage.

Opportunité: L'adoption de cette stratégie réduit l'empreinte carbone des produits et des emballages tout en répondant à la demande croissante des consommateurs pour des choix durables. Cette approche offre un avantage concurrentiel sur le marché et renforce la fidélité à la marque des consommateurs conscients des problèmes environnementaux.

Améliorer la durabilité de la chaîne d'approvisionnement

Stratégie: Introduire des mesures approfondies de durabilité au sein de la chaîne d’approvisionnement, allant de l’approvisionnement durable à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Étant donné qu’un nombre important d’émissions proviennent de la chaîne d’approvisionnement de la vente au détail, il existe un besoin urgent d’amélioration.

Opportunité: Renforcer la durabilité dans la chaîne d’approvisionnement améliore l’efficacité opérationnelle et la robustesse. Cela réduit également les risques liés aux réglementations environnementales et les atteintes potentielles à la réputation. Travailler avec les fournisseurs pour renforcer leurs efforts en matière de développement durable peut amplifier l’effet et encourager le changement dans l’ensemble du secteur.

Tirer parti des innovations numériques

Stratégie: Utilisez les technologies numériques pour affiner les opérations et vous connecter avec les consommateurs. Les progrès du marketing numérique et des plateformes de vente au détail en ligne peuvent accroître l’efficacité et soutenir des habitudes de consommation durables.

Opportunité: Les technologies numériques donnent aux détaillants les moyens de minimiser les déchets, d'améliorer l'efficacité énergétique et d'améliorer l'interaction avec les clients grâce à des efforts de développement durable sur mesure. Ils fournissent également une plateforme pour informer les consommateurs sur la durabilité et les conséquences de leurs choix d'achat.

Bâtir la confiance des consommateurs grâce à la transparence

Stratégie: Améliorer l’ouverture sur les pratiques de durabilité, l’origine des produits et leur impact. Avec la sensibilisation croissante des consommateurs et la demande de biens durables, une communication claire peut grandement influencer les choix d’achat.

Opportunité: Être transparent améliore la confiance et la fidélité des clients, en particulier de ceux qui apprécient le développement durable. Cette approche peut permettre à une marque de se démarquer sur un marché concurrentiel et de séduire un nombre croissant de consommateurs soucieux de l'environnement.

S'engager dans le plaidoyer politique et les initiatives collaboratives

Stratégie: S'engager dans la création de politiques et de partenariats industriels pour promouvoir les normes et procédures de durabilité. Les détaillants peuvent avoir une influence cruciale sur l’élaboration de politiques qui soutiennent les objectifs de développement durable et sur la création de plateformes collaboratives pour l’échange de bonnes pratiques.

Opportunité: La participation au plaidoyer politique et à la collaboration permet aux détaillants de contribuer à l’élaboration d’un cadre réglementaire propice aux méthodes commerciales durables. Il encourage également le partage des connaissances et les actions collectives susceptibles d’amplifier les effets des mesures de durabilité dans l’ensemble du secteur.

 

Pourquoi les organisations de vente au détail choisissent-elles McGrady Clarke ?

Les organisations de vente au détail choisissent McGrady Clarke pour ses connaissances approfondies en matière de réduction des coûts énergétiques, de respect des réglementations environnementales et de promotion des efforts de développement durable. Nous proposons des stratégies d'approvisionnement en énergie sur mesure et des évaluations d'efficacité visant à réduire les dépenses opérationnelles et à améliorer les opérations commerciales globales, ainsi que des services de gestion du carbone qui aident les entreprises de vente au détail à réduire leurs émissions de carbone et à respecter les exigences légales.

Nos solutions sont conçues pour relever les défis uniques auxquels est confronté le secteur de la vente au détail, offrant des avantages économiques tout en encourageant les pratiques durables. Cela positionne McGrady Clarke comme partenaire privilégié des organisations de vente au détail cherchant à améliorer leurs résultats financiers et à se consacrer au développement durable.

 

Les références

¹ Balan, C. (2021). Comment le commerce de détail engage-t-il les consommateurs dans une consommation durable ? Une revue systématique de la littérature. Durabilité, 13(1), 96. https://doi.org/10.3390/su13010096. Sous licence CC BY 4.0.

² Leal Filho W, Perry P, Heim H, Dinis MAP, Moda H, Ebhuoma E et Paço A (2022). Un aperçu de la contribution du secteur textile au changement climatique. Frontières des sciences de l'environnement, 10:973102. https://doi.org/10.3389/fenvs.2022.973102. Sous licence CC BY.

³  Strielkowski, W., Tarkhanova, E., Baburina, N. et Streimikis, J. (2021). Responsabilité sociale des entreprises et développement des énergies renouvelables dans les États baltes. Durabilité, 13(17), 9860. https://doi.org/10.3390/su13179860. Sous licence CC BY 4.0.